Management : les 9 erreurs à éviter pour stimuler ses équipes

Erreurs de management à ne pas commettre

Le management d’équipe est loin d’être une tâche simple. S’imposer sans écraser, composer avec des personnalités différentes, la réalité est souvent bien plus complexe que la théorie apprise sur les bancs de l’université. Vous avez envie d’être un bon manager et de booster positivement vos équipes pour améliorer les performances de votre entreprise ? Voici les erreurs à ne pas commettre.

Ne pas écouter ses équipes

En tant que manager, vous devez analyser les personnalités de chacun et déceler les talents. Pour cela, vous allez devoir être à l’écoute des attentes et des motivations. Vous devez prendre en compte les remarques qu’ils peuvent émettre durant un projet ou au terme de celui-ci. Ainsi, vous valoriserez vos collaborateurs et pourrez trouver des axes d’amélioration pour la suite. Vous êtes gagnant sur les plans humain et économique.

Ne pas impliquer ses collaborateurs

C’est une erreur fréquemment commise par des managers qui pensent être au-dessus de la mêlée. Le management consiste à donner le ton, la voix, à fédérer, mais en aucun cas il s’agit ici de négliger l’avis de ses collaborateurs. Un bon manager doit prendre en compte les avis de chacun pour définir les axes de réalisation d’un projet. Impliquer ses équipes leur donnera naturellement envie d’aller plus loin en s’appropriant le projet. Leur investissement sera bien supérieur de cette manière.

Diviser pour mieux régner

“Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin”. Ce proverbe africain est une très belle image de la cohésion d’équipe et de la nécessité de mettre en place un management pertinent et fédérateur. Le manager doit faire en sorte que les collaborateurs travaillent de concert. Il est hors de question de créer des tensions en offrant à chacun un petit pouvoir dont il ne se servira pas nécessairement de la bonne manière. Le rôle du manager est de mutualiser les idées et les compétences pour atteindre ses objectifs.

Ne pas distinguer les personnalités

Le manager doit être fin psychologue. En effet, son rôle consiste à connaître ses équipes et à distinguer les différentes personnalités. C’est de cette manière qu’il parviendra à obtenir une cohésion d’équipe. Son plus grand challenge est de faire travailler ensemble des personnalités qui ne sont pas compatibles, mais dont les talents sont complémentaires.

Surévaluer les objectifs

Générer du stress est une erreur fondamentale qui ne tire pas les collaborateurs vers le haut. Surévaluer les objectifs est une erreur commise par de nombreux managers déterminés à faire du chiffre. Or, avant de penser réussite, il faut penser humain. Mettez vos équipes dans des conditions favorables et assurez-vous que les objectifs puissent être atteints. Dans le cas contraire, vos collaborateurs seront démotivés et perdront confiance en eux, cela aura un impact sur vos futurs projets.

Ne pas féliciter ses collaborateurs

Autre erreur de management classique : ne pas valoriser ses équipes. Vos collaborateurs ont fait du bon travail, vous êtes satisfait ? Dites-leur ! Cette communication s’avère essentielle pour motiver vos collaborateurs et leur donner envie d’atteindre des sommets. Un bon manager doit savoir dire quand il est insatisfait, mais il doit également savoir féliciter ses équipes lorsqu’elles ont bien travaillé.

Ne pas soutenir ses équipes en toute circonstance

Autre point à prendre en considération : le manque de soutien à ses équipes. Si vous échouez sur un projet, certes il est important de soulever les points faibles et d’améliorer sa démarche pour la suite. Pour autant, il n’est pas question de s’acharner sur ses collaborateurs. Le manager doit être à leurs côtés, valoriser les points positifs et trouver des solutions pour ne plus commettre des erreurs à l’avenir. Le manager doit être un réel soutien humain et psychologique en cas d’échec pour que ses équipes ne perdent pas confiance en elles.

Ne pas transmettre son savoir-faire

Le management à un rôle de transmission. Il n’est pas supérieur aux autres, il est peut-être simplement plus expérimenté. Il doit alors partager ses connaissances, sa culture de l’entreprise, et faire en sorte que son savoir-faire soit réellement mis au service de son entreprise.

Etre absent

Enfin, le manager doit être présent en toute circonstance. Physiquement ou non, il doit pouvoir être joint par ses collaborateurs afin de les guider s’ils rencontrent des difficultés. Il doit organiser des réunions, sans tomber la “réunionite”, le mal du siècle, pour suivre l’avancée des projets en cours.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.