Micro-entreprise : nos conseils pour la création

création en ligne de micro-entreprise

L’auto-entreprise, dénommée micro-entreprise à l’issue d’une réforme, est un statut juridique très prisé des Français qui souhaitent créer leur entreprise. Il s’agit d’une forme de société qui présente de nombreux avantages intéressants. Sa création est relativement simple, étant donné que les différentes formalités sont faciles à réaliser, le plus souvent en ligne. Voici quelques conseils pour créer une micro-entreprise.

Découvrez les conditions nécessaires à la création d’une micro-entreprise

Vous devez savoir que l’obtention du statut de micro-entrepreneur est soumise à des conditions spécifiques. Il est nécessaire de toutes les respecter, pour pouvoir créer votre entreprise. N’ayez crainte, ces conditions sont faciles à remplir. Toutefois, il faut préciser qu’elles se divisent en deux. Il y a tout d’abord celles qui sont liées à la personne et à sa nationalité. Ensuite, on trouve celles qui sont relatives à la nature de l’activité et au chiffre d’affaires réalisé. Si ces conditions sont respectées, il est par ailleurs possible de créer sa micro-entreprise en ligne sur des plateformes d’aide à la création de sociétés. Vous serez ainsi accompagné dans vos démarches et bénéficierez de conseils d’experts.

Vérifiez les conditions de création de micro-entreprise relatives à la personne

Une personne physique souhaitant créer sa micro-entreprise doit remplir un certain nombre de critères. Tout d’abord, il faut qu’elle soit majeure ou une personne émancipée. Ensuite, elle ne doit pas être sous tutelle ou sous curatelle. Il est aussi important qu’elle ne fasse pas l’objet d’une condamnation ou d’une interdiction de gérer ou d’exercer une activité entrepreneuriale. Enfin, il est également nécessaire que la personne physique soit de nationalité française.

Il est important de savoir qu’un mineur peut malgré tout créer une micro-entreprise, avec l’autorisation de ses parents ou de son tuteur légal. Toutefois, il ne peut créer qu’une micro-entreprise à responsabilité limitée qui lui permet d’effectuer des activités libérales ne faisant l’objet d’aucune réglementation. Ainsi il peut, par exemple, créer une micro-entreprise qui propose ses services pour la réparation d’ordinateurs, la création de sites internet, etc.

création en ligne de micro-entreprise

Notez les conditions liées à la nature de l’activité de l’entreprise

En général, une micro-entreprise exerce une activité artisanale, de nature commerciale ou libérale. Il peut s’agir d’une activité principale ou exercée en complémentarité avec une autre activité. Il est important de savoir reconnaître les professions pouvant être exercées sous le régime de la micro-entreprise. En effet, certaines activités sont incompatibles avec ce statut. Tel est par exemple le cas des activités agricoles, artistiques, médicales ou encore immobilières.

Il est également important de veiller à respecter des plafonds lorsqu’on crée une micro-entreprise. Il s’agit de seuils de chiffre d’affaires qu’il ne faut pas dépasser. Pensez à bien vous renseigner à ce propos, si vous souhaitez constituer une micro-entreprise. Pensez également à vérifier si votre projet correspond effectivement à ce statut juridique. Si vous exercez une activité commerciale et des prestations d’hébergement, sachez que le seuil est de 176 200 euros par an. En revanche, si vous exercez une profession libérale et que vous réalisez des prestations de services, le plafond est de 72 600 euros.

Quels sont les avantages d’un statut de micro-entrepreneur ?

Le premier avantage d’une micro-entreprise est, comme nous l’avons déjà vu, la simplicité des conditions à remplir pour sa création. En effet, celles-ci sont peu contraignantes. Ensuite, il y a le fait que cette forme de société soit facile à créer et à gérer. Une simple déclaration de création en ligne est suffisante, et les coûts liés à la création de la société sont abordables.

Il faut aussi savoir que ce statut juridique permet de bénéficier d’importants avantages fiscaux. En effet, les micro-entrepreneurs bénéficient d’obligations fiscales simplifiées. Vous bénéficierez notamment d’un abattement fiscal qui vous permettra de compenser le fait que vous ne pouvez pas déduire les charges relatives à votre activité. Vous profiterez également d’une exonération de TVA, ce qui est un avantage non négligeable.

Click to rate this post!
[Total: 0 Average: 0]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.