Quels préalables pour réussir sa reconversion professionnelle ?

Multiples sont les raisons pour lesquelles à un moment ou l’autre, vous pouvez être contraint ou motivé à changer de métier. Cette volonté peut être due à un manque de confort, l’ennui permanent au travail, une perte de motivation, un emploi peu épanouissant, etc. La reconversion professionnelle, bien qu’elle soit une noble résolution, reste un projet ambitieux qui requiert une préparation minutieuse. Quels préalables pour réussir ce changement salutaire pour votre accomplissement personnel ? Si vous ne savez pas par où commencer, le présent guide vous apporte quelques éléments de réponses.

Faire une mise au point

Votre situation actuelle n’est certainement pas celle à laquelle vous avez toujours aspiré. Bien que vous ayez pris la décision d’effectuer une reconversion professionnelle, vous ne devriez pas vous jeter à l’eau sur un coup de tête. Une préparation est nécessaire afin de maximiser vos chances de vous en sortir sans encombre. Vous devez donc commencer par une mise au point. Elle vous servira à dégager les vraies raisons de cette initiative.

Il peut arriver que la raison ne soit pas toujours valable, par exemple, changer d’emploi parce qu’un(e) collègue l’a fait. Il est imprudent de prendre une telle décision sous influence. Il est donc important que la cause soit directement liée à votre personne.

Analyser vos forces et faiblesses

Est-ce une activité salariale ou une profession libérale ? En fonction du métier que vous souhaitez faire dans un avenir proche, il est judicieux d’évaluer vos connaissances, compétences et aptitudes actuelles. Il s’agit d’identifier vos insuffisances intellectuelles, physiques et autres qu’exige l’exercice de cette profession. De cette analyse, vous serez en mesure d’identifier vos forces et faiblesses afin de combler vos lacunes. Pour ce faire, n’hésitez pas à suivre des formations de renforcement de capacités dans la mesure de vos moyens.

Il ne faut pas se concentrer uniquement sur ce qui est abstrait. Les besoins en matériels et en équipements doivent être également pris en compte y compris les différents frais à mobiliser. Si vous n’en disposez pas présentement, des acquisitions sont à prévoir. Toutefois, n’investissez pas dans des dépenses inutiles. Il est préférable pour votre trésorerie de vous focaliser en priorité sur ce qui est vraiment essentiel et surtout indispensable pour démarrer.

Fixer un délai

Maintenant que vous avez une vision claire de votre objectif, il est crucial de définir un délai de préparation. Une date butoir pour quitter votre fonction actuelle doit être définie. C’est également une forme de pression qui vous permettra d’agir pour concrétiser votre rêve.

Revoir votre agenda au quotidien

La préparation implique un bouleversement de votre agenda au quotidien. Vous devez dégager un créneau hebdomadaire pour vaquer à des tâches liées au nouveau métier. Pour suivre par exemple vos formations (en ligne ou en présentiel), il faut les intégrer dans votre planning journalier. Organisez votre temps à la sortie du travail le soir ou mettez à profit vos heures de pause si cela est possible.

À quel point êtes-vous engagé ? Votre détermination vous permettra de trouver des heures creuses pour avancer dans la mise en place de votre reconversion professionnelle.

Jauger le terrain

Dès lors que vous avez tout ce qu’il faut pour être opérationnel, il faut aller sur le terrain. L’erreur à ne pas faire est de vous lancer tête baissée sans quelques précautions supplémentaires. L’une des choses dont vous pouvez être certain, c’est que le changement professionnel ne sera pas spontané. S’il y a moyen de vérifier la faisabilité, donnez-vous les moyens d’en avoir une nette certitude.

Organisez les rendez-vous de prospection ou d’entretien à votre pause ou aux heures où vous êtes professionnellement désengagé. Les débuts vous permettront d’identifier les imprévues, les entraves et aspects négligés afin de tout réajuster. D’un autre côté, vous serez en mesure de quantifier les résultats et les rendements.

Préparer votre départ

Il y a des règles à respecter au sein d’une entreprise en matière démission. Lorsque vous êtes prêt à partir, faites-en part à l’administration par une lettre de démission. Pensez à achever les missions en cours et à mettre à disposition tous les supports internes à l’organisation tels que les clés d’accès, les mots de passe, etc. Au besoin, n’oubliez pas de former un collaborateur pour couvrir votre absence le temps que la société ne trouve pas votre remplaçant. Ne donnez à personne le privilège de vous faire des reproches ou de retarder votre date de départ.

Même si vos plans de vie ont changé, il faut rester humain et faire les choses de la meilleure des manières. Il est important de préserver les relations humaines.

La reconversion professionnelle n’est pas un projet à prendre à la légère. Une préparation, une organisation méticuleuse et une détermination sont indispensables pour réussir une telle initiative.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.