Votre entreprise est-elle bien protégée contre une cyberattaque ?

En 2019, plus de 2 millions de cyberattaques ont été dénombrées à l’échelle mondiale. Cette hausse constante est source d’interrogations, mais aussi de craintes au niveau des entreprises qui ont peur d’exposer leurs données confidentielles aux mains des cybercriminels, toujours à la recherche de la moindre faille.

De l’hameçonnage aux logiciels malveillants, il faut dire que ces délinquants virtuels ne sont jamais en manque d’idées pour déjouer votre système de sécurité et accéder à vos données afin de les utiliser pour nuire. Pensez-vous alors que votre entreprise en est protégée à 100 % ? Pour en être complètement sûr, nous vous proposons faire le tour des meilleures astuces pour pouvoir protéger votre structure des cyberattaques.

Une cyberattaque, c’est quoi ?

Cyberattaque, ransomware, phishing, ces termes vous sont sans doute familiers, mais vous ne savez pas exactement de quoi il s’agit. Si c’est le cas, il est temps de lever le voile là dessus. Le terme cyberattaque désigne un ensemble d’intrusions malveillantes qui ont pour objectif principal de créer des dysfonctionnements dans vos systèmes informatiques en soutirant tous vos fichiers, mettre votre appareil hors d’usage, etc.

Le plus souvent, ces attaques virtuelles sont causées par un téléchargement sur internet ou l’ouverture d’un courrier électronique frauduleux. Le recours à un expert informatique tel que cowigo.fr est généralement le seul moyen efficace pour lutter contre les cyberattaques.

cyberattaque entreprise expert informatique

Luttez contre les cyberattaques et les virus

Pour pouvoir lutter contre les attaques virtuelles, les entreprises peuvent avoir recours à des antivirus et différents programmes qui viseront à bloquer les logiciels malveillants envoyés par les cybercriminels.

Demandez à un expert informatique de vous guider sur les dispositifs en adéquation avec votre structure et veillez à ce que tous les appareils de votre entreprise en soient équipés. Certains dispositifs amovibles tels que les clés USB devront alors être complètement bannis des appareils professionnels afin de réduire tous les risques qu’ils pourraient engendrer.

Limitez les accès administrateurs

Dans le système informatique de votre entreprise, limitez les rôles que vous attribuez à vos collaborateurs. Ces derniers devront être informés des risques auxquels est exposée l’entreprise en cas de cyberattaque, ainsi que les mesures qui devront être engagées afin de sécuriser votre système informatique.

De ce fait, n’attribuez le rôle administrateur qu’à un nombre très restreint de vos collaborateurs, car ce rôle permet d’effectuer certaines modifications, pas toujours efficaces, sur le système de l’entreprise.

Cryptez vos bases de données ainsi que vos informations clients

Cette pratique n’est pas tout à fait répandue, pourtant elle permet de lutter considérablement contre le piratage informatique. Afin de l’instaurer au sein de votre structure, il est également conseillé de demander de l’aide à un expert informatique. Pour ce faire, ce dernier devra veiller à ce que toutes vos données confidentielles et sensibles soient codées et impossibles à intercepter pour les hackers.

Dissociez les outils personnels de l’usage professionnel

Smartphones, tablettes, PC portables, les employés sont souvent tentés de connecter leurs appareils au réseau internet de l’entreprise, ce qui est pourtant absolument proscrit si vous souhaitez éviter les programmes malveillants.

Les outils à usage personnel ne devront, en aucun cas, être connectés sur le réseau professionnel et vice versa.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.