Vols dans les magasins : les chiffres

Les vols dans les magasins ou la « démarque inconnue » représentent chaque année près de 50 milliards d’euros de pertes à l’échelle européenne. Cette malheureuse affirmation ressort d’une enquête réalisée par CheckPoint Systems qui œuvre activement dans la lutte contre les vols.

Des solutions antivol existent

Les enseignes consacrent plus de 14 milliards d’euros à la sécurité des produits proposés en magasins, un investissement conséquent qui ne permet pourtant pas de remédier totalement aux vols dans les magasins. Pour le prouver, le montant des démarques inconnues se chiffrait à 35 milliards d’euros en 2017. Malheureusement, ce fléau touche l’Hexagone de plein fouet, ce qui n’est pas vraiment dû au hasard.

En effet, les commerçants français n’investissent que 3% de leurs chiffres d’affaires dans les équipements de sécurité et de surveillance. Pourtant, les solutions innovantes telles que les portiques antivol d’Alrytech s’avèrent très efficaces. Ce professionnel propose les meilleures protections contre les vols : du portique de sécurité aux étiquettes autocollantes avec code-barre en passant par la vidéoprotection

Précédant la France, le Royaume-Uni figure en haut du classement des pays européens les plus touchés par les vols dans les magasins. De leur côté, les Belges sont également à plaindre. La recrudescence des démarques inconnues est généralement constatée durant les jours de rush ou durant les soldes. Une augmentation de 26% des vols a d’ailleurs été enregistrée entre les mois de janvier et mars 2020.

Qu’en est-il de la protection des produits à la source ?

Pour remédier aux démarques inconnues, les grands distributeurs misent sur le développement de la protection des produits à la source. Cela implique notamment l’insertion de puces dans les produits technologiques voire dans les textiles. Ce genre d’initiative optimise les contrôles automatiques qui se veulent plus fiables et plus rapides. Ces solutions restent discrètes, ce qui permet de préserver le libre toucher. Il va sans dire que les macarons, les étiquettes et les antennes de sécurité demeurent incontournables dans la lutte contre les vols en magasins.

Les rayons les plus touchés en magasin

Ce sont les enseignes alimentaires qui sont les plus touchées par les vols à l’étalage. Elles enregistrent près de 4 milliards de pertes chaque année. Néanmoins, les magasins spécialisés dans les smartphones et les jeux vidéo ne sont pas en reste. De même, les cosmétiques et les parfums figurent parmi les produits les plus convoités par les voleurs. Selon les constats, les vagues de vol se produisent surtout durant les lancements de nouveaux produits.

vol

La RFID : pour une nouvelle organisation logistique

Seuls 6% misent sur les nouveaux concepts tels que la RFID (Radio-identification). Pourtant, cette solution leur permet d’automatiser leurs inventaires. Ajoutez-y de nouveaux modes d’encaissement qui visent à optimiser la sécurité au sein des magasins. Cette technologie permet surtout de concilier judicieusement la sécurité des produits et l’expérience d’achat.

Pour l’heure, la RFID ne suscite pas l’attention des distributeurs européens qui privilégient les systèmes traditionnels. Ainsi, les 41% utilisent toujours l’EAS (Espace d’Attente Sécurisé) tandis que les 39,3% se fient à la vidéosurveillance. En outre, 29% des commerçants préfèrent embaucher des agents de sécurité. De leur côté, les Allemands préfèrent combiner l’EAS, les agents de sécurité et la vidéo surveillance. Ils misent aussi sur la formation des commerciaux pour faire baisser la démarque inconnue.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.