Portage salarial ou freelancing, pour se lancer avec succès ?

Une activité de freelance indépendant implique généralement la création d’une société unipersonnelle ou une entreprise en nom propre. L’engouement pour ce statut est justifié par l’exonération de la TVA, les avantages fiscaux et sociaux, sans oublier une comptabilité simplifiée.

Malgré ces nombreux atouts, bon nombre d’entrepreneurs en freelance choisissent le portage salarial pour mieux développer leur activité. Quels sont les avantages du freelancing combiné au portage salarial ? Pourquoi cette option est-elle à privilégier ?

Freelancing et portage salarial : une combinaison gagnante

Se lancer dans le freelancing représente un véritable défi. Cela nécessite une bonne dose de motivations, beaucoup de courage et un grand sens du professionnalisme. En effet, le consultant fera face à des risques inhérents qui ont eu raison de la témérité de certains. C’est pourquoi il s’avère plus judicieux, voire plus sécurisant, de développer son activité professionnelle par le biais du portage salarial, une option très avantageuse.

Le travailleur indépendant se voit ainsi attribuer des missions, sans se soucier des formalités administratives. En bénéficiant du statut de salarié, le freelance jouit d’une protection sociale, des congés payés, des assurances et des garanties.

Il peut également demander une avance sur salaire et suivre des formations professionnelles. D’un autre côté, ce statut exceptionnel offre au travailleur une parfaite indépendance. Il gère ses missions, sa carrière comme bon lui semble.

portage salarial entrepreneur entreprise

Le consultant qui collabore avec une société de portage signe un contrat tripartite. Cet accord lui donne le droit de négocier avec ses clients, néanmoins, l’élaboration des factures revient à la société de portage salarial.

Cette entité gère aussi les recouvrements, règle les cotisations sociales, un vrai gain de temps pour l’entrepreneur. Quoi qu’il en soit, une activité de freelance combinée au portage salarial reste une option particulièrement intéressante. En effet, il arrive que sans le portage salarial, le travailleur indépendant peine à optimiser la visibilité de son activité.

Freelancing et portage salarial : une meilleure gestion des contraintes professionnelles

Certes, une activité de freelancing offre de nombreux atouts, notamment en matière d’indépendance. Toutefois, à moins de disposer d’un bureau indépendant, le freelance travaille chez lui. Les économies se révèlent très appréciables, mais il l’interconnexion entre vie personnelle et activité professionnelle requiert une bonne organisation.

Pour certains, travailler à la maison relève d’un vrai défi : les enfants qui crient ou qui pleurent, les tâches domestiques… C’est pourquoi il s’avère plus intéressant d’adhérer au portage salarial pour, au moins, se décharger des démarches administratives.

Même en étant « porté », le consultant doit imposer des limites à ses proches. Ainsi, la famille veillera à ne pas le solliciter durant les heures de travail, même s’il reste à la maison. Cette nouvelle dynamique peut chambouler le quotidien, mais chacun devra s’y adapter. Par ailleurs, le portage salarial permet au travailleur de tisser des relations avec d’autres professionnels.

Les échanges d’expériences et de conseils sont ainsi plus simples. L’isolement du freelance se révèle beaucoup moins pesant, ce qui favorise son épanouissement professionnel.

Ainsi, l’amalgame entre la vie personnelle et activité professionnelle requiert du savoir-faire en matière de gestion du temps.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.