Créer une auto-entreprise : les démarches administratives

La création d’une auto-entreprise est l’une des solutions les plus appréciées par les porteurs de projets ces dernières années. Il s’agit d’un statut simplifié qui permet d’entreprendre de façon individuelle sans subir les contraintes liées au lancement d’une grosse entreprise et sans payer les frais de départ nécessaires pour la constitution d’une entreprise classique.

Toutefois, malgré la simplicité de ce régime, la création d’une société avec le statut d’auto-entreprise implique l’exécution de plusieurs démarches encadrées par la loi. Découvrez dans cet article les différentes étapes à suivre pour devenir auto-entrepreneur.

Sommaire :

  1. Déclarer l’activité de la auto-entreprise
  2. Domicilier votre auto-entreprise
  3. Se conformer aux obligations de formation avant de constituer son auto-entreprise
  4. Faire e choix de son assurance professionnelle
  5. Répondre aux obligations comptables

1. Déclarer l’activité de l’auto-entreprise

Pour réussir la constitution d’une auto-entreprise, la première chose à faire est de déclarer le démarrage de son activité auprès des autorités administratives. Cette opération consiste à informer les institutions fiscales et sociales de votre projet. Vous ne savez pas comment mener cette démarche ? Vous pouvez contacter un professionnel tel que https://www.auto-entrepreneur.pro qui vous guidera.

Informer l’administration revient essentiellement à donner les renseignements suivants : votre identité, votre adresse de correspondances et votre adresse professionnelle (si elle existe), le type d’activité que vous aurez à réaliser, le choix du régime fiscal et du régime social. Pour finaliser la déclaration de votre activité, vous devrez remplir le formulaire P0 en ligne ou en version papier. Ce formulaire sera envoyé à l’URSSAF qui se chargera d’avertir le service des impôts.

auto entreprise création

2. Domicilier votre auto-entreprise

Selon les règles juridiques en vigueur, toute entreprise française doit avoir une adresse physique qui sera déclarée au Centre de Formalités des Entreprises (CFE). Pour domicilier votre activité professionnelle, vous avez plusieurs choix :

  • la domiciliation en résidence,
  • la société de domiciliation,
  • la pépinière d’entreprise,
  • le local commercial.

3. Se conformer aux obligations de formation avant de constituer l’auto-entreprise

En fonction du secteur d’activités dans lequel évoluera la société que vous créez, des formations et des qualifications professionnelles sont indispensables. Ainsi, si vous comptez mener des activités artisanales ou commerciales, il est vivement conseillé d’effectuer un stage de préparation à l’installation (SPI). Le but de cette formation est de fournir au chef d’entreprise une solide base de connaissances sur la gestion d’une société.

4. Faire le choix de son assurance professionnelle

En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes entièrement responsable de vos actes professionnels. Il est donc capital de choisir dès le début de vos activités une assurance professionnelle. Le rôle de ce type d’assurance est de couvrir tous les risques liés à votre activité afin de protéger vos biens et de vous prémunir contre les potentielles conséquences des dommages que vous causeriez à autrui. Le contrat d’assurance permet également de garantir la sécurité de votre propre personne et de vos revenus.

5. Répondre aux obligations comptables de l’entreprise

Dès sa constitution, l’auto-entreprise doit disposer d’un compte en banque différent du compte personnel de son créateur.

Même s’il est avéré que la comptabilité de ce type de société est très allégée, le chef d’entreprise n’est pas pour autant exempté de l’obligation de justifier les mouvements enregistrés sur le compte de l’entreprise. Par conséquent, un cahier de recettes et un cahier de charges doivent être obligatoirement tenus.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.