Comment protéger les travailleurs isolés ?

En tant que chef d’entreprise, la protection des travailleurs isolés que vous employez doit être une priorité. Dans le cadre de ses activités, le travailleur isolé se retrouve souvent face à des dangers susceptibles de compromettre son intégrité physique et mentale. Selon la législation, l’employeur a pour obligation de garantir la sécurité de ses collaborateurs.

Dans certains cas, le dirigeant peut faire l’objet d’une poursuite s’il ne respecte pas l’article L 203-2 du code de travail qui stipule que le chef de l’établissement doit prendre les précautions nécessaires pour assurer la santé corporelle et psychologique de ses salariés. Quels sont donc les outils à utiliser pour optimiser la protection des travailleurs isolés ?

Protection des travailleurs isolés : des moyens matériels

Comme énoncé ci-dessus, un travailleur isolé multiplie les risques de subir des dommages physiques ou mentaux. En cas d’accident, il ne pourra pas être secouru à temps. L’employeur doit donc équiper ces collaborateurs avec différents outils afin d’optimiser leur sécurité.

Plusieurs spécialistes de la protection du travailleur isolé tels que pvsecurite.fr proposent des équipements tels que le PTI (Protection du travailleur isolé) et le DATI (dispositif d’alarme pour travailleur isolé).

Ce sont des solutions adaptées pour les personnes travaillant de façon isolée. Équipés d’une touche d’appel d’urgence, ces outils permettent au travailleur de demander de l’aide en cas de situations inconfortables. Certains dispositifs déclenchent même l’alarme en cas d’inclinaison suspecte ou d’immobilité prolongée.

Les PTI et les DATI deviennent de plus en plus sophistiqués. Ils disposent de plusieurs fonctionnalités qui facilitent et assistent le travail des professionnels en milieu difficile. De plus, ils sont très simples à utiliser, complets et présentent une grande résistance aux chocs et aux immersions.

ouvrier seul chantier travailleur isolé protection PTI DATI

Plusieurs marques proposent sur le marché des téléphones mobiles PTI ou des DATI qui répondent aux besoins des collaborateurs isolés dans diverses situations. Pour choisir la solution la mieux adaptée pour vos employés, il faudra considérer le type d’activités qu’ils effectuent, la durée de leur isolement et les mesures d’intervention en urgence prises par l’entreprise.

Détecter les situations d’isolement au travail

En général, un travailleur est considéré en situation d’isolement lorsqu’il est hors de vue et de portée de voix des autres employés. On comprend aisément que cet isolement n’est pas nécessairement géographique. De plus, cette situation peut être ponctuelle ou permanente.

Par conséquent, avant de choisir les outils de protection à fournir au salarié et mettre en place des mesures de prévention, il est essentiel de faire une analyse de chaque métier et de chaque cas de travail. Pour identifier les travailleurs isolés de votre société, vous devez vous poser certaines questions :

  • l’employé exerce-t-il une activité risquée ?
  • son poste de travail implique-t-il la manipulation de produits ou de matériels dangereux ?
  • quelles sont les contraintes créées par les tâches qu’il exécute ?
  • l’employé peut-il rapidement entrer en contact avec une autre personne ?
  • peut-on facilement le localiser ?
  • des mesures sont-elles prises en cas d’incident ?

Si les conditions de travail de l’employé prouvent qu’il est isolé, l’employeur doit évaluer les risques, mettre en place des systèmes d’alerte et agir sur la prévention ainsi que sur la formation des collaborateurs.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.