Comment équiper son salon de tatouage ?

Ça y est, les dés sont lancés, vous voilà propriétaire d’un nouveau salon de tatouage ! Les paperasses et les documents sont prêts. Il ne vous reste plus qu’à équiper votre salon. En tant que professionnel, un salon de tatouage requiert du matériel suivant toutes les normes d’hygiène et sanitaires. À travers cet article, nous vous dévoilons les étapes à suivre pour bien équiper votre boutique de tatouage.

Adoptez les mesures d’hygiène dans votre salon de tatouage

Ouvrir un salon de tatouage n’est pas une mince affaire. En plus de vous occuper du visuel, du marketing, de la clientèle et du local en soi, vous devez aussi respecter les mesures sanitaires. Introduire des aiguilles dans la peau n’a rien de naturel. Faites en sorte que les clients puissent apercevoir dès le premier abord la propreté et l’hygiène qui règnent dans votre salon, car nous vivons dans une période où la lutte contre la propagation des germes est primordiale.

Par ailleurs, l’utilisation de matériel à usage unique est fortement recommandée. Un salon de tatouage doit être aussi désinfecté et propre qu’une salle chirurgicale. De ce fait, munissez-vous de gants jetables pour chaque client, et désinfectez systématiquement le matériel avant et après le passage d’un client.

Les équipements en acier inoxydable constitueront la base des équipements de votre salon. Comme ils ne sont pas poreux, c’est-à-dire lisses, ils se désinfectent plus rapidement. Ainsi, vous éliminerez facilement les bactéries, les microbes et autres agents pathogènes en utilisant ces matières. Évitez autant que possible les rideaux, les tapis et les tapisseries d’ameublement, ils conservent plus longuement les germes que d’autres surfaces. En outre, vous pouvez choisir des équipements médicaux pour une hygiène irréprochable de votre salon de tatouage auprès du site www.ld-medical.fr, qui offre un large choix de matériel professionnel adapté à votre boutique de tatouage. Il s’agit d’un site internet spécialisé dans la vente d’équipements pour les professionnels de la santé.

équipement pour tatouer

Misez sur du matériel professionnel du tatouage

Dessiner sur une peau humaine est un art que peu de gens maîtrisent. Il s’avère très dangereux lorsque le tatoueur ne maîtrise pas parfaitement son travail ou quand il utilise du matériel inadéquat. En effet, les risques de blesser un client ou d’avoir un retour négatif ne sont pas moindres pour les tatoueurs. C’est pourquoi il importe de s’équiper du matériel de professionnels pour réduire ces risques à néant. Cela impressionnera la clientèle en plus de la garantie d’un travail bien fait.

Parmi les équipements indispensables pour l’hygiène de votre salon, le drap d’examen vient en tête de liste. Utilisé en milieu sanitaire, il est aussi sollicité par les professionnels du bien-être. Les draps d’examen servent à la protection de votre divan ou table de travail, tout en évitant les souillures et autres tâches. Le confort du client sera ainsi optimisé. De plus, les draps d’examen absorbent l’humidité comme la transpiration. Présenté sous forme de rouleaux, le drap d’examen peut se décliner sous un large choix de formats et de grammage, selon la largeur de votre plan de travail. Un drap pour un client limite en effet la transmission des germes et assure un maximum d’hygiène.

Des machines à tatouer professionnelles

Avec le temps, les spécialistes ont observé toutes les infections et les imperfections engendrées par des machines non performantes. En effet, la machine à tatouer est l’équipement de base pour un artisan tatoueur.

Il existe plusieurs types de machines à tatouer dans le monde. En guise de leçon d’histoire, sachez qu’elle a été inventée au XXe siècle. Son évolution fait que vous avez un large choix de dermographes à votre disposition. Vous la choisirez en fonction de votre confort et celui de votre client. Le rôle d’une machine tatoueur est de contrôler le mouvement des aiguilles pour placer l’encre sous la peau. En somme, vous avez le choix entre deux machines :

  • La machine à bobine: facile d’utilisation, elle se classe en deux catégories, les traceuses pour tracer des traits et faire le contour. Et la remplisseuse, idéale pour les remplissages et les ombrages. Cette dernière est aussi connue sous les noms de machine traditionnelle ou machine coils.
  • La machine rotative: silencieuse, elle est le modèle parfait de la modernité avec son moteur électrique. Elle permet d’effectuer tous les travaux de tatouage.

Quelle que soit la machine que vous choisissez d’utiliser, il est très important de savoir les manipuler au risque de mettre en péril la santé de vos clients.

Des aiguilles de tatouages, buses et cartouches

Pour parfaire à merveille les tatouages de vos clients, optez pour des aiguilles traditionnelles. Elles sont soudées à une tige de métal fixée à la machine. L’ensemble constitue ce qu’on appelle une buse. La buse se présente comme une forme de tube en plastique jetable ou en acier inoxydable. Les buses guident les aiguilles tout en les maintenant en place.

D’autres formes d’aiguilles comme les liners ou traceuses sont aussi à votre disposition pour faire des traits ou des points. Pour réaliser des ombrages et dégradés, les aiguilles de type shades sont plus adaptées. Ces aiguilles sont plus écartées et diffusent l’encre sans saturer la zone. Actuellement, il est recommandé d’utiliser des aiguilles à usage unique pour la santé de vos clients et pour réduire le risque de transmission virale et bactérienne.

Faisant office de buses, les cartouches à aiguilles sont placées dans une pièce plastique et conviennent d’ailleurs à toutes les machines rotatives.

L’encre de tatouage

Une machine n’a aucune signification sans encre. Une grande variété d’encre de tatouage est commercialisée dans des magasins et des sites web spécialisés. En général, elles sont composées d’eau et de pigments. La qualité du tatouage dépend grandement de la composition et aussi de la qualité de l’encre. Pour cela, vous avez un large choix de couleurs et de marques à votre portée. Toutefois, nous vous conseillons d’acheter impérativement les greys wash. Celles-ci sont utilisées pour réussir des dégradés et des ombres dans la règle de l’art. Les greys wash sont des types d’encres noires diluées dans de l’eau et donnent une nuance de gris pour les retouches.

Thermocopieur et stencil de tatouage

Avant de réaliser un motif sur la peau du client, il est indispensable de le dessiner sur du papier carbone. Vous transférerez ensuite le modèle sur la zone de la peau à tatouer, et ce à l’aide d’un liquide de transfert. Le stencil permet, et à vous et à votre client d’avoir un visuel du produit avant de le graver définitivement.

Un stencil n’est faisable qu’avec des liasses thermocopiantes. Ainsi, vous placerez la liasse dans un thermocopieur A3 ou A4, en fonction de votre motif.

Alimentation de tatouage

Une fois le matériel réuni, il ne vous reste plus qu’à vérifier l’alimentation de votre machine. L’état du voltage, du câble de la machine, et de la pédale est d’une importance capitale pour la réussite de votre travail. L’alimentation garantit en effet le voltage de courant adapté vers la machine. Quand vous appuyez sur la pédale de l’alimentation, elle se met en marche et s’arrête lorsque vous enlevez vos pieds.

Maintenant que vous avez connaissance du matériel indispensable pour équiper votre salon de tatouage, il ne vous reste plus qu’à lancer votre business. Misez sur la qualité de vos produits pour vous démarquer de vos concurrents ainsi que pour renvoyer une bonne image de votre boutique de tatouage.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.