Téléassistance : elle ne s’adresse plus seulement aux seniors

Le saviez-vous, aujourd’hui, les personnes âgées ne sont plus les seules à qui un service de téléassistance peut être bénéfique. Effectivement, même si une personne est âgée de moins de 60 ans, celle-ci peut désormais recourir à cette solution sécurisante, par exemple, dans le cadre d’une activité ludique (randonnée en solitaire, sport de plein air…) ou d’une activité professionnelle pouvant présenter des risques (travailleur isolé). Actuellement, les entreprises souhaitant sécuriser au mieux leurs salariés peuvent elles aussi jouir des avantages de cette solution. C’est également le cas des certains établissements comme les maisons de retraite.

La téléassistance qu’est-ce que c’est ?

Pour rappel, la téléassistance a été lancée en France en 1974, en réponse à la forte croissance démographique des plus de 60 ans. Aujourd’hui, ce service est proposé par de nombreuses sociétés telles que Presenceverte.fr. Son principe est simple. En effet, il s’agit de permettre à la personne y ayant recours d’être rapidement mise en relation avec un centre d’urgence, au cas où celle-ci rencontrerait des problèmes de santé ou viendrait à se retrouver dans des situations nécessitant une prise en charge médicale (accident, chutes, etc.). Lorsqu’il est contacté, le centre d’urgence est alors chargé de prendre les mesures adaptées pour porter assistance, le plus rapidement possible, à la personne en difficulté. Il pourra par exemple la conseiller, prévenir ses proches ou ses voisins, et si nécessaire, envoyer des secours.

Vous l’aurez compris, il s’agit donc d’un service permettant à ses utilisateurs d’obtenir rapidement de l’aide en cas de problèmes. C’est pourquoi il est particulièrement adapté aux personnes âgées, mais pas uniquement. En outre, la téléassistance permet aujourd’hui aux seniors ou aux personnes en situation de handicap d’être plus rassurés. En effet, au-delà de ces cas d’urgence, il faut savoir que ce service peut désormais leur permettre de maintenir un lien social, en apportant notamment une présence ou encore un soutien psychoaffectif.

Comment ça marche ?

Pour pouvoir contacter le centre d’urgence (fonctionnant 7 j / 7 et 24 h / 24), la personne ayant recours à la téléassistance est équipée d’un dispositif qu’elle doit continuellement avoir sur elle. Il peut s’agir d’un bracelet ou d’un pendentif, équipé d’un bouton d’urgence. Une simple pression sur ce bouton permet alors d’émettre un appel qui sera directement traité par le centre. À noter qu’aujourd’hui, les dispositifs de téléassistance peuvent aussi se présenter sous la forme de montres connectées ou encore de détecteur automatique de chute… Effectivement, si auparavant, le transmetteur de téléassistance communiquait en utilisant la ligne téléphonique analogique, actuellement, cette communication peut désormais se faire via le réseau GSM/GPRS. Par ailleurs, bon nombre de ces appareils intègrent maintenant de nombreuses fonctions. Ainsi, ils peuvent émettre automatiquement un appel, par exemple en cas de perte de verticalité, ou encore envoyer aux centres d’urgence la position exacte de la personne.

La téléassistance active

Attention, il y a également ce qu’on appelle la téléassistance active. Pour sa part, elle repose sur l’utilisation de différents capteurs installés au domicile de la personne à surveiller. Ceux-ci sont alors capables de détecter les mouvements de la personne et de réagir en cas d’anomalies, par exemple, en cas de chute ou d’inactivité trop longue. Dans le cas d’une téléassistance active, le dispositif utilisé peut prendre une forme similaire à celui d’un téléphone. Il peut aussi s’agir d’une centrale sous forme de tablette. Équipe d’un système mains libres, il permet à l’utilisateur de communiquer oralement avec son entourage ou le service d’assistance. Ainsi, ce type de téléassistance est généralement utilisé pour les personnes à mobilité réduite.

chute travailleur isolé

La téléassistance mobile

En outre, il y a aussi ce qu’on appelle la téléassistance mobile. Dans ce cas, la personne est toujours équipée d’un dispositif lui permettant de contacter un centre d’urgence, sauf qu’en plus, elle aura la possibilité de l’utiliser même si elle s’éloigne de son domicile. En effet, l’appareil, utilisant le réseau GSM et la technologie GPS, pourra être géolocalisé. Ce qui permettra de venir rapidement au secours de l’utilisateur, quel que soit l’endroit où il se trouve. Par ailleurs, aujourd’hui, la téléassistance peut aussi être médicalisée. Dans ce cas, elle vise à permettre aux usagers d’être mis en relation avec un service d’assistance médicale. Il pourra également s’agir d’un service d’écoute psychologique.

À qui s’adresse-t-elle ?

téléassistance personnes âgées isolées handicap

Comme dit précédemment, ce service est particulièrement adapté aux personnes âgées. D’ailleurs, il faut savoir que ces dernières années, le marché de la téléassistance a connu une forte croissance du fait de l’augmentation des seniors, souhaitant vieillir à domicile. Toutefois, aujourd’hui, celle-ci ne s’adresse plus uniquement à ces derniers. En effet, particuliers, collectivités ou professionnels font désormais partie du public pouvant bénéficier de tous les avantages offerts par cette solution.

Chez les professionnels

Chez les professionnels, la téléassistance est ainsi utilisée dans le cadre de la sécurisation des travailleurs isolés. Effectivement, à cause de la nature de certaines activités ou de la configuration de certains locaux professionnels, il n’est pas rare que certains employés se retrouvent seuls sans que personne ne puisse les voir ou les entendre. En cas de problèmes (chute, malaise…), un dispositif d’alarme pour les travailleurs isolés permet alors à ces derniers d’alerter rapidement les secours, de quoi pouvoir éviter le pire.

Pour des professionnels en déplacement permanent, la téléassistance s’avère également indispensable. En cas d’accident ou de malaise sur une route peu fréquentée par exemple, ou face à une menace d’agression, elle leur permettra d’être rapidement localisés et secourus. D’ailleurs, il faut savoir que selon l’article L.4121-1 du Code du travail, les employeurs ont l’obligation d’assurer la protection de leurs salariés. Si certains d’entre eux entrent donc dans la catégorie des travailleurs isolés, les employeurs auront l’obligation de mettre à leur disposition des dispositifs adaptés pour leur permettre de signaler toute situation de détresse nécessitant qu’une assistance leur soit portée.

En maison de retraite

Pour ce qui est des maisons de retraite, qu’il s’agisse, d’un EHPAD, d’une résidence autonomie, ou d’une résidence services, là aussi, la téléassistance trouve toute son utilité. Effectivement, pour les résidents de ces établissements, le fait de disposer d’un dispositif d’alerte leur permettra de demander une assistance, 7 jours / 7 et 24 h / 24 en cas de difficulté. À noter alors que dans ce cas-ci, les alertes ou les appels émis par ces derniers pourront être traités directement par le personnel de l’établissement. Ceux-ci pourront alors réagir au plus vite, en ayant par exemple (selon le type de dispositif utilisé) la possibilité de localiser l’emplacement exact de la personne à secourir. D’ailleurs, mettre à la disposition des résidents un dispositif de téléassistance est également une obligation pour ce genre d’établissements. Eh oui, cela est clairement stipulé par la loi d’adaptation de la société au vieillissement ou ASV.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Leave a Comment

(0 Comments)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.